Comment avez-vous appris à grossir ? 

Nous partons du principe que si nous avons des kilos en trop c'est que, d'une façon ou d'une autre, nous mettons trop de nourriture dans notre corps, par rapport à nos besoins physiques réels. En surmangeant, nous obéissons sans le savoir à quelques principes plus ou moins conscients. Découvrez les différents profils mis au point par Catherine Roumanoff.

Perdre du poids sans se priver et sans régime

Profil Restriction

Les personnes de ce profil sont, sans doute, des experts des régimes, elles connaissent les recommandations en vigueur par coeur et s'efforcent de les suivre.

Elles pratiquent l’art de la restriction alimentaire, qui comme l’art de la guerre est un art dangereux.

Elles sont constamment en train de se surveiller et parfois, elles engagent un véritable combat intérieur pour "tenir bon".

- Je mangerais bien ceci ou cela. 

- Non, pas question ! répond la petite voix intérieure autoritaire.

 

Réfléchir, sans cesse, à ce que on peut "s'autoriser à manger, ou pas, et en quelle quantité, à quelle heure et pour quoi faire et à condition de,"  est sérieusement chronophage et pompe de l'énergie.

 

De plus, les personnes qui vivent de restriction et d'eau fraîche ont tendance à se critiquer.  Elles s'épuisent et n'obtiennent pas toujours le résultat escompté.

La nourriture peut devenir un objet d’obsession qui les éloignent de plus en plus des vrais besoins du corps physique. Ces personnes vivent au pays des interdictions, et il est possible que ces restrictions entrainent de véritables « craquages ». Elles sont susceptibles de se jeter littéralement sur tout ce qui se mange avant de recommencer un régime encore plus draconien.

 

Avec la Master Class, fini les frustrations alimentaires.

L'idée est de procéder tout autrement.

En suivant la Master Class, vous allez répondre à des questions que vous ne vous êtes jamais posées, découvrir que cela se passe à un autre niveau de conscience et enfin obtenir une nouvelle image de vous, plus positive et joyeuse.

 

Il est possible que la Master Class représente une vraie révolution intérieure aux personnes qui ont vécu dans la restriction.

Les personnes qui se sont imposées des restrictions alimentaires sont très disciplinées et très courageuses; elles vont pouvoir appliquer les nouveaux principes avec coeur et obtenir de très bons résultats.

Maigrir avec l'hypnose et Catherine Roumanoff

Profil Education

 

Les personnes de ce profil sont influencées par la façon dont elles ont appris à manger, lorsqu'elles étaient enfant. 


L'éducation reçue de façon directe par des injonctions ou réflexions quotidiennes: "mange vite, comme ça se sera fait, termine ton assiette, faut pas gâcher. mange parce qu'on ne sait pas qui te mangera..;" ou indirecte: "tout le monde est gros dans la famille" ont laissé des empreintes profondes. 

Sans le savoir, ces personnes continuent d'obéir à ces principes. La première étape est d'en prendre conscience. 


Si l'on réfléchit à ses propres comportements alimentaires, on peut observer des contradictions.
Par exemple, il peut nous arriver de manger certains aliments « parce que c’est bon pour la santé », ou encore finir systématiquement son assiette, voire le plat, alors que l'on sait pertinemment la faim n'est plus présente.

Pour certaines personnes de ce profil manger peut représenter une corvée dont il faut s’acquitter le plus vite possible.


Il est l’heure de se libérer des règles apprises dans l'enfance et qui ne servent plus à rien, sinon qu'à grossir.


Bonne nouvelle !

La Master Class  libère de tous les  automatismes.

 

Trouver ses propres réponses à chaque situation, quitter les vieux rituels qui n’ont plus lieu d’être et prendre la responsabilité de sa vie, de son bien être, de sa santé, de son assiette, c'est le programme que propose la Master Class.

La Master Class est un véritable voyage qui redonne du sens à ce que l'on choisit de faire, pour se faire du bien maintenant.

 

Alors, vous venez avec nous ? 

 

reprendre courage et perdre du poids en s'aimant davantage

Profil Abandon

À quoi bon ?

Les personnes de ce profil, en ont assez de tous les efforts fournis pour au final reprendre le poids perdu et plus encore. Elles n'en peuvent plus de se priver et elles ont raison !

Manger est un des rares plaisir de la vie, à quoi bon se priver des bonnes choses ?

Elles ont parfois le sentiment d’avoir abandonné la partie. 

À quoi bon poursuivre un but, s’il parait inaccessible ?

 

Les régimes ont parfois été efficaces, d'autres fois ils sont bien trop difficiles à suivre, mais de toute façon on reprend tout. 

 

Ce qui est vrai, les régimes font grossir, c’est une vérité scientifique.

Et lorsque l’on s’impose des restrictions, il y a un rattrapage, c’est le cerveau humain qui est comme ça.

Bonne nouvelle, nous sommes des êtres humains, il est donc temps de vous traiter avec plus d’humanité !

 

Parfois quelques pulsions peuvent se manifester. On se saisit d'un paquet de chips ou de gâteau, puis, au lieu de s'arrêter en guettant un signe de satisfaction, on se dit, "au point où j'en suis, foutu pour foutu, je continu ! " Et paf, le paquet est vite terminé.  Ce qui n'empêche pas de culpabiliser, bien au contraire. Comment faire pour sortir de ce cercle vicieux ?

La Master Class  propose de mettre les sentiments de culpabilité de côté et de raisonner tout à fait différemment. L'idée est déjà de  ne pas se cataloguer dans la rubrique « gourmand.e » et commencer à penser positivement.

 

La Master Class vous permet d'accéder à une nouvelle façon d’être soi, de s’aimer, de se respecter et de faire des changements parfois très subtils au début, mais qui fonctionnent à merveille.

Bonne humeur garantie !

se libérer de la faim emotionnelle et perdre du poids

Profil Emotion

La nourriture est un doudou tout doux !

Vous avez entendu parler de la faim émotionnelle?

C'est quand la nourriture sert, avant tout, à gérer ses émotions.


Pour les personnes de ce profil, la nourriture semble être un refuge. Qu'il vente, ou qu'il neige, tous les prétextes sont bons. La nourriture tient compagnie comme le ferait un ou une ami. La nourriture est quelque chose sur laquelle on peut compter à chaque instant. Et effectivement, la nourriture est partout où l’on va, elle est valorisée, conviviale, joliment emballée, et les tentations sont multiples. En mangeant plus, ces personnes s'apaisent et calment leurs émotions.

 

Manger fait du bien ! C'est vrai !

Mais d'où vient cet apaisement ? 

La première explication est géographique, l’estomac se trouve à proximité immédiate de notre centre émotionnel qui est le plexus solaire. Quand l’estomac se remplit, il va détendre de l’extérieur toute cette zone et apporter un soulagement.

La deuxième explication est chimique, le sucré procure une vague de plaisir immédiate dans notre cerveau. C’est efficace et instantané !


Hélas, ces solutions, ou plutôt ces tentatives de solutions ont des effets de très courte durée. Le sucre agit comme une drogue et l’accoutumance voudrait que l’on augmente les doses à chaque prise. Si le plaisir est bien là, de façon éphémère, l’excès de sucre vient ensuite tout dérégler, et si le plexus se détend, la sensation ne fait pas disparaitre les problèmes pour autant, n’est-ce pas ?

 

Comment se consoler, se réconforter, se récompenser, se tenir compagnie autrement qu’avec la nourriture ?


Toutes les réponses et les solutions sont dans la Master Class que nous vous recommandons chaudement.